• Rafaël Correa propose de transférer de Washington le siège de la CIDH et de l'OEA

    Quito, 4 jun (RHC-PL)- Le président équatorien, Rafael Correa, a proposé de transférer de Washington à un autre lieu , les sièges de la Commission Interaméricaine des Droits de l'Homme , la CIDH et de l'Organisation des États Américains, l'OEA.

    L'idée du président Correa répond aux récentes déclarations due secrétaire général de l'OEA, José Miguel Insulza, qui a rejeté le transfert de la CIDH, en avançant comme argument que transférer la CIDH impliquerait transférer l'OEA.

    Lors d'une conférence de presse effectuée dans la ville portuaire de Guayaquil, Rafael Correa a ajouté: « Acceptons donc le Conseil de José Miguel Insulza et transférons tout en une seule fois » .

    Le gouvernement équatorien avec d'autres de la région encouragent le changement de siège de la CIDH donnant l'argument que cette entité ne devrait pas être aux États-Unis, pays qui n'a pas ratifié le pacte de San José, lequel constitue la base du système interaméricain des droits de l'homme.

    Et ce n'est pas seulement cela a ajouté Rafael Correa , mais Washington est en train de violer ouvertement la charte de fondation de l'OEA en appliquant le blocus économique contre Cuba et en maintenant une prison dans la base navale de Guantanamo.

    Pour cette raison, je continue à dire que l'OEA ne devrait pas avoir le siège dans une nation qui n'applique pas sa charte.

    « Donc prenant au mot la déclaration d'Insulza sur la nécessité que la CIDH soit au même endroit que l'OEA, changeons tout pour un lieu comme Haïti, par exemple qui s'est proposé pour recevoir l'organisme, » a-t-il indiqué. « De plus ces décisions doivent être prises par les pays membres de l'organisation »-a-t-il ajouté.

    EDITÉ PAR MICHELE CLAVERIE

    Radio Havane cuba

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :