• Les Etats-Unis intensifient leurs actions de blocus contre Cuba - Communiqué du MAE Cubain

    Les Etats-Unis intensifient leurs actions de blocus contre Cuba - Communiqué du MAE Cubain

     

    Ces dernières semaines, les Etats-Unis ont redoublé ses actions de blocus contre Cuba en utilisant son fer de lance, le Bureau de Contrôle des Actifs Etrangers (OFAC pour son sigle en anglais) du Département du Trésor.

    Le 28 juin dernier, le dit Bureau a donné une amende à une des banques les plus importantes d'italie, la Intesa Sanpaolo S.p.A. En l'obligeant à payer 2 949 030 dollars US. Selon l'enquête réalisée par l'OFAC, l'institution bancaire a procédé à 53 virements en faveur de Cuba entre 2004 et 2008. L'application extra-territoriale de cette sanction met en évidence le culot avec lequel les Etats-Unis traitent ses associés européens et crée un précédent négatif pour d'autres institutions qui font du commerce avec Cuba.

    Comme si ce n'était pas suffisant, le 22 juillet , l'OFAC a à nouveau donné une amende à une autre entreprise pour avoir violé le blocus contre Cuba, cette fois avec 5 226 120 dollars US, la plus grosse amende de l'année. La victime fut une des principales agences de touropérateurs étasuniens American Express Travel Related Services Company. C'est la seconde amende en moins d'un mois et la cinquième de l'année.

    L'OFAC a annoncé cette dernière sanction après avoir conclu une enquête détaillée concordant avec l'obsession des Etats-Unis d'éviter à tout prix que les Etasuniens se rendent librement à Cuba. On dit que les filiales étrangères de cette compagnie, ainsi que ses bureaux hors des Etats-Unis ont vendu 14 487 billets d'avion pour des voyages à Cuba depuis des pays tiers, en marge de la licence que possède American Express Travel pour gérer les services de voyage vers l'île pour les groupes « de peuple à peuple ».

    Le Gouvernement des Etats-Unis fait encore une fois des concessions absurdes aux détracteurs du changement de politique envers Cuba, passant sous silence la forte demande populaire pour libérer totalement les voyages vers l'île.

    En même temps, il renforce l'application extra-territoriale du blocus en imposant des amendes à des entreprises étrangères et nationales pour leurs opérations dans des pays tiers.

    L'objectif fondamental de cette politique criminelle et inhumaine continue à être de causer des dommages et de la souffrance au peuple cubain.

    (Cubaminrex/Direction pour les Etats-Unis)

     

    (traduction Françoise Lopez pour Cuba Si France - Provence)

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :