• Le président de la Bolivie exige du Fonds Monétaire International qu'il dédommage les peuples latino-américains

    La Paz, 11 février (RHC- PL)- Le président bolivien, Evo Morales, a demandé au FMI – le Fonds Monétaire International – qu'il commence à dédommager les peuples de l'Amérique Latine pour les dégâts causés par ses politiques économiques.

     

    Evo Morales a déclaré que le FMI devrait payer pour les préjudices causés durant 20 ans de gouvernements néo-libéraux imposés à la Bolivie et au reste des pays Latino-américains.

     

    Il a déclaré que son pays a une économie en pleine essor grâce aux politiques de son gouvernement, inspirées de la lutte du peuple, des organisations sociales et fondées sur la nationalisation des hydrocarbures.

     

     

    Edité par Michele Claverie

    Source: Radio Havane Cuba

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :