• L'OEA soutient l'Argentine contre les fonds vautours sans le soutien du Canada et des Etats-Unis

     
     
    Suite au rejet de la demande argentine par la Cour Suprême des États-Unis et après la décision de l'OEA, l'Argentine rencontrera le lundi 7 juillet prochain Daniel Pollack, médiateur désigné par le juge américain Thomas Griesa afin de négocier dans la cause de fonds vautours.

     

    L’impérialisme américain a crée un système juridique et financier ultralibéral pour démembrer les pays endettés d’Amérique Latine. Les plans Baker et Brady, les fonds vautours et sous la dictature en Argentine, la clause Martinez de Hoz (cession de souveraineté juridique). 

     


     

    Tout un arsenal juridico-financier qui lui permet d’extorquer en toute légalité les nations, bafouer leur souveraineté, s’approprier de leurs ressources et mettre un frein à leur développement.

     

    Argentine reçoit le soutien de plus de 80 pays, France, Mexique, Brésil, Pakistan, Cuba, Bolivie, Venezuela, Equateur, Nicaragua, Uruguay, Chili, Pérou, Russie, Soudan, Jamaïque, Italie, Suisse, entre autres. Soutien international également de l'ONU, G77 + Chine, UNASUR, MERCOSUR, ALBA-TCP, CELAC, CEPAL, PARLASUR, OEA.

     

    Argentinos para la Victoria lance un appel à la communauté internationale afin de dénoncer cette nouvelle agression impérialiste contre l’Argentine qui met en péril notre souveraineté, or, l’Argentine se relevée depuis 2001, la « década ganada »  a changé notre destin grâce à la politique du Front pour la Victoire, avec comme leaders successivement, Nestor Kirchner et notre Présidente Cristina Fernandez. Nous sommes révoltés et outrés face à l'impunité des grandes corporations financières qui violent la souveraineté des nations en toute "légalité".

    Argentinos para la Victoria dénonce et répudie fermement la prise en otage du peuple argentin.

     

     

    SOURCE: ARGENTINOS PARA LA VICTORIA http://argentinosparalavictoria-paris.blogspot.fr/2014/07/argentina-vs-fonds-vautours.html

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :