• Cuba : l'agressivité radio et télévisuelle des Etats-Unis continue

    Cuba : l'agressivité radio et télévisuelle des Etats-Unis continue

    Nations Unies – Cuba a dénoncé vendredi devant l'Assemblée Générale de l'ONU l'utilisation par le gouvernement des Etats-Unis de transmissions illégales de radio et de télévision pour troubler l'ordre dans l'île et changer son système politique et socio-économique.

    « Le gouvernement des Etats-Unis continue à appliquer une politique agressive contre Cuba dans le domaine radio-électrique bien que cela viole ouvertement les normes du Droit International et les normes et les règlements de l'Union Internationale des Télécommunications », a indiqué le pays des Caraïbes.

    Dans son intervention au cours des débats de la Quatrième Commission de l'Assemblée qui a en charge la Politique Spéciale et la Décolonisation, la déléguée cubaine Lilianne Sanchez a signalé que ces actions affectent le fonctionnement normal des services de radio-télécommunications et produisent des interférences qui lui sont préjudiciable.

    Selon la diplomate, à la fin de 2012, ils avaient transmis contre l'île un programme de 20 74 heures d'émissions subversives par semaine, en utilisant environ 34 fréquences.

    De la même manière, ils ont continué les transmissions de signaux de télévision depuis des stations situées à bord de bateaux étasuniens, sur le canal 13 (213 mégahertz (MHz) et e canal 20 (509 MHz) ainsiq ue sur la fréquence 94.7 MHz du service de radiodiffusion par Modulation de Fréquence (FM), a-t-elle ajouté.

    Concernant l'année en cours, elle a exposé devant la Quatrième Commission de l'Assemblée Générale que jusqu'au 11 mai, depuis des bateaux étasuniens, ont été effectuées des transmissions qui ont provoqué 70 jours d'interférences dans les canaux de la télévision cubaine et 64 jours dans le service de radiodiffusion par FM.

    De plus, a-t-elle déclaré, en juin, ils ont utilisé 26 fréquences pour les émissions subversives, ce qui fait un total de 1900 heures d'agression par semaine.

    Sanchez a rappelé que Cuba a dénoncé dans plusieurs forums, comme celui de l'Union Internationale des Télécommunications, l'hostilité de Washington et son impact.

    L'île a fait savoir sur l'échiquier international que plusieurs des stations qui se consacrent à la subversion appartiennent ou prêtent leurs services à des organisations liées au terrorisme contre le pays caribéen.

    « Cuba réitère sa condamnation de cette agression et exige du gouvernement des Etats-Unis qu'il cesse immédiatement les transmissions de radio et de télévision contre notre pays », a souligné la déléguée qui a aussi mis en avant le droit de la plus grande des Antilles à se défendre.

    « Cuba continuera à exercer sa souveraineté et son indépendance et continuera à adopter toute mesure à sa portée pour repousser ces actions agressives », a-t-elle déclaré.

    Cette année, le Bureau d'Audit du Gouvernement étasunien a publié un rapport sur l'application des programmes subversifs contre la nation de la part de l'Agence pour le Développement International et du Département d'Etat.

    Delon le document, le montant total dédié à promouvoir la chute du gouvernement de l'île a atteint 205 millions de dollars entre 1996 et 2011, sans compter les fonds destinés à financer les émissions à but déstabilisateur de Radio et TV Marti, qui atteignent quelques 30 millions de dollars par an.(PL)

    (source « Granma » 19 octobre 2013 - traduction Françaoise Lopez)

    Source: http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2013/10/cuba-l-agressivite-radio-et-televisuelle-des-etats-unis-continue.html

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :