• Ban Ki Moon salue le travail de Cuba a la tête de la CELAC

    LE secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, s’est félicité du travail de Cuba à la présidence tournante de la Communauté des États latino-américains et caribéens, lors de son entretien à La Havane avec le général d’armée Raul Castro, président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, le lundi 27 janvier.

    Au cours de cet entretien qui a porté sur plusieurs sujets d’actualité internationale, le président Raul Castro a renouvelé l’engagement de son pays envers le multilatéralisme, la Charte des Nations Unies et le Droit international.

    RÉALISATION DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE

    Au cours d’une rencontre avec le président du Parlement cubain Esteban Lazo, Ban Ki-moon, venu à Cuba en visite officielle et en tant qu’invité au 2e Sommet de la CELAC, a félicité le gouvernement cubain pour avoir atteint les objectifs du millénaire, et il a salué la coopération de l’île avec le Système des Nations Unies.

    Au cours de l’entretien qui s’est déroulé dans un climat respectueux et cordial, le secrétaire général des Nations Unies a également souligné l’importance de la tenue à Cuba du 2e Sommet de la CELAC, à l’occasion du 161e anniversaire de la naissance du Héros national José Marti.

    Pour sa part, le président du parlement cubain lui a fourni des explications sur la nouvelle législation cubaine appelée à garantir les transformations en cours, ainsi que sur la participation cubaine aux rencontres internationales.

    ÉLOGES DU PROCESSUS D’ACTUALISATION SOCIAL ET ÉCONOMIQUE

    Ban Ki-moon a également rencontré Marino Murillo Jorge, vice-président du Conseil des ministres, et il a parlé en termes élogieux du processus d’actualisation socio-économique en cours dans l’île et « qui fournit des résultats visibles ». Par ailleurs, il a réaffirmé la disposition de l’ONU de poursuivre sa coopération avec le gouvernement cubain.

    Murillo Jorge s’est également félicité de la collaboration suivie avec de nombreuses agences de cet organisme multilatéral.

    « Notre pays reconnaît et remercie le travail de l’ONU au profit de nos peuples, et en particulier celui de la Commission économique pour l’Amérique latine et la Caraïbe (CEPAL) », a-t-il signalé.

    Au Centre national d’éducation sexuelle, où il a été reçu par la directrice de cette institution Mariela Castro Espin, Ban Ki-moon s’est référé à l’application à Cuba et en Amérique latine de la campagne Halte à la violence contre les femmes. Lancée en 2008, cette initiative est adressée aux gouvernements, à la société civile, au secteur privé, aux médias et au Système des Nations Unies lui-même.

    DANS LE CENTRE HISTORIQUE DE LA HAVANE

    Accompagné de l’Historien de la Ville de La Havane Eusebio Leal, le secrétaire général de l’ONU a visité plusieurs sites d’intérêts de l’enceinte historique de la capitale cubaine – classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO –, et il s’est dit impressionné par le travail de restauration intégrale en cours dans cette zone.

    Parmi les endroits visités figuraient la basilique, le couvent et la place de Saint- François d’Assise, la Vieille Place, les vestiges de la Zanja Real et le Planétarium de La Havane.

    Durant le parcours, Ban Ki-moon a répondu aux salutations des passants, et il en a même profité pour s’offrir une coupe de cheveux dans un salon de coiffure de la vieille ville.

    Au terme de la visite, il a exprimé sa gratitude à l’Historien de la ville et l’a remercié pour sa vision et son travail en sa qualité d’ambassadeur des Nations Unies.

    (Granma International édition en français 28 janvier 2014)

    Source: Cuba Si France Provence

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :